top of page
image
Ombre_picture.PNG
la note moyenne est null sur 5, d'après 0 votes, Avis
3
lecteurs ont vu cet article

message

Ancre 1
loading.gif

Description

image rubrique 1

La chromothérapie, aussi nommée “chromatothérapie”, fait partie intégrante des techniques dites alternatives. Toutefois, c’est une discipline qui demeure, souvent, méconnue en France. La chromothérapie est une “médecine douce” à l’approche thérapeutique naturelle et vitalisante. Elle vise au mieux-être de tout un chacun, grâce à l’utilisation des couleurs.

Ancre 2

Comment cela fonctionne ?

image rubrique 2

Grâce à un accompagnement réalisé par un chromothérapeute, cette thérapie s’attache à comprendre les causes fondamentales des déséquilibres. La chromothérapie n’est pas une méthode magique, elle a un fondement scientifique. En effet, la chromothérapie utilise le spectre de lumière visible qui résulte de la décomposition de la lumière blanche. Ainsi, la couleur est visible car l’œil capte une onde et la livre au cerveau sous forme de couleur. Les différentes nuances sont des ondes comprises entre 380 nanomètres et 750 nanomètres (nm) qui correspondent à des vibrations bien spécifiques. Les longueurs d’ondes électromagnétiques influent sur leur environnement. Ainsi, elles ont la capacité de pénétrer l’organisme par l’épiderme et de s’y diffuser. C’est pourquoi la chromothérapie est considérée comme une pratique énergétique. En effet, chaque teinte possède des propriétés singulières. De manière générale, toutes les couleurs projetées sur l’organisme renforcent l’énergie vitale.

Ancre 3

La méthode

image rubrique 3

La chromothérapie est une méthode énergétique naturelle qui vise l’harmonisation physique, psychique et émotionnelle du sujet, à l’aide de lumières colorées projetées sur le corps. C’est pourquoi elle est qualifiée de « thérapie lumineuse ». La chromothérapie s’effectue à l’aide de LED colorées dont les faisceaux lumineux sont projetés sur une zone corporelle spécifique. Elle peut également s’effectuer en « bain de couleur ». Pour ce faire, les couleurs choisies sont propulsées sur l’ensemble du corps (relaxation, équilibre général…). Certains praticiens exercent la chromothérapie sur les points d’acupuncture. Ainsi, ils illuminent les points clés dans le but d’harmoniser l’énergie et d’équilibrer le terrain du sujet.

Ancre 4

Les couleurs et leurs pouvoirs

image rubrique 4

Voici quelques-uns des pouvoirs attribués aux couleurs en chromathérapie : Rouge : Le rouge est souvent associé à l'énergie, à la stimulation et à la vitalité. On pense qu'il peut augmenter la circulation sanguine, stimuler le système nerveux et favoriser la confiance en soi.(longueur d’onde 625 à 670 nm) Orange : L'orange est censé stimuler la créativité, la joie et la sociabilité. Certains le considèrent comme un stimulant émotionnel qui peut aider à soulager la dépression. (longueur d’onde 600 à 625 nm) Jaune : Le jaune est associé à la clarté mentale, à l'optimisme et à la concentration. On pense qu'il peut stimuler le système digestif et aider à réduire le stress. (578 à 592 nm) Vert : Le vert est souvent associé à l'équilibre, à la croissance et à la guérison. On pense qu'il peut apporter un sentiment de calme, soulager l'anxiété et favoriser la guérison physique. (longueur d’onde 500 à 577 nm) Bleu : Le bleu est considéré comme apaisant, relaxant et rafraîchissant. On pense qu'il peut abaisser la pression artérielle, réduire le stress et favoriser la communication. (longueur d’onde 462 à 500 nm) Violet : Le violet est associé à la spiritualité, à la créativité et à l'intuition. On pense qu'il peut stimuler l'imagination et aider à équilibrer l'esprit. Rose : Le rose est souvent lié à l'amour, à la compassion et à la gentillesse. On pense qu'il peut aider à calmer les émotions et à promouvoir la guérison émotionnelle. Blanc : Le blanc est associé à la pureté et à la clarté. Il est souvent utilisé pour symboliser la purification et la protection.

Ancre 5

Déroulement d'une séance

image rubrique 5

Plusieurs raisons peuvent vous décider à pratiquer la chromothérapie. Parmi lesquelles citons, la gestion du stress et des émotions, l’accompagnement global de l'organisme. Lors de la première séance, une discussion s’engage entre le thérapeute et le consultant. Il s’agit de balayer son histoire de vie et de comprendre ses motivations, ses attentes et ses objectifs. De plus, cet entretien vise également à effectuer un « bilan chromatique », aussi appelé un “test de couleurs”. Pour ce faire, le praticien présente différentes couleurs au sujet et il lui demande d’en garder et d’en jeter, dans un ordre précis et en fonction de sa perception. Cette étape s’effectue généralement à l’aide d’un logiciel spécialisé sur un ordinateur. Ce dernier met en lumière les éventuels déséquilibres énergétiques de l’individu. Les séances suivantes sont dédiées à la projection de couleur. Dans une pièce calme et dédiée à la pratique, le consultant est allongé confortablement et paisiblement sous la couleur retenue, il se délasse pendant environ une heure. Plusieurs séances sont souvent nécessaires pour pallier les différents déséquilibres. En revanche, puisque chaque individu est un Être à part entière, le nombre de séances de chromothérapie est variable en fonction de chacun.

Ancre 6

Précautions

image rubrique 6

Il est fondamental de préciser que la chromothérapie est une approche complémentaire. De ce fait, les séances de chromothérapie ne substituent aucunement un traitement médicamenteux, une opération chirurgicale ou une psychothérapie, mais peuvent s’y associer !

image auteur
Rédigé par
Source
Ancre 7
Votre avis compte beaucoup pour nous !
Nous vous invitons à nous partager votre avis sur cet article. 
Notre équipe prendra connaissance de vos remarques et suggestions. 
Cet avis n'apparaîtra pas sur le site.
red-loading-circle.gif
3
lecteurs ont vu cet article
0
lecteur a noté cet article
Quel  intérêt  accordez-vous à  cet article ?
Votez !
loading.gif
Merci pour votre contribution !
bottom of page