top of page
image
Ombre_picture.PNG
la note moyenne est null sur 5, d'après 0 votes, Avis
5
lecteurs ont vu cet article

message

Ancre 1
loading.gif

DEFINITION

image rubrique 1

L’équithérapie se compose de 2 radicaux : equus (le cheval, en latin) et therapeia (le traitement ou le soin, en grec ancien). Selon la Société française d'équithérapie, « l'équithérapie est un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé à une personne dans ses dimensions psychiques et corporelles.

Ancre 2

POUR QUOI ?

image rubrique 2

L’équithérapie cherche à améliorer des difficultés d’ordre psychique (angoisses, retard de langage, retard intellectuel, manque de confiance en soi, difficultés de communication, troubles du schéma corporel, problèmes de comportement,…), et exclut de son champ le traitement de difficultés d’ordre somatique (paralysies, infections, tumeurs, troubles métaboliques…).

Ancre 3

COMMENT ?

image rubrique 3

La médiation, qui est centrale en équithérapie, repose sur l’idée d’une relation tripartite. En équithérapie, comme dans toutes les thérapies médiatisées, nous sommes toujours 3 : le patient, le thérapeute, et le cheval. Le cheval n’est pas un thérapeute. Il assure une interface entre le patient et le thérapeute, il est un point d’équilibre et de focalisation dans la relation thérapeutique. Le cheval est un objet intermédiaire qui facilite les échanges entre le patient et le thérapeute. Il envoie, transmet et reçoit des messages. Son comportement, ses réactions et son tempérament sont lus autant par le patient que par le thérapeute. Les moyens mobilisés peuvent être des moyens psychiques ou des moyens corporels. L'action du thérapeute s'inscrit dans des projets relatifs à des domaines variés : psychothérapie, kinésithérapie, ergothérapie,psychomotricité17. Une séance d'équithérapie est pratiquée par une personne qualifiée, afin que les actions menées restent sécurisantes et raisonnables pour la personne prise en charge18. Lors d'une séance d'équithérapie, le patient est le plus souvent en contact avec un seul cheval. Ce cheval va avoir certains comportements vis-à-vis du patient et l'équithérapeute va être chargé de les interpréter. Ainsi, le cheval peut faire ressortir des problèmes, des soucis, des sentiments du patient18. Au cours de l'équithérapie, le cheval demande au patient de vivre dans l'instant présent et d'être lui-même. Une personne qui ressent une émotion ou autre et qui essaie de le cacher perturbe le cheval. Celui-ci est capable de voir nos véritables émotions, et il observe une différence entre comportement et émotion. Le patient est donc obligé d'aligner ses émotions sur son comportement18. Le contact avec le cheval permet également aux patients de renouer avec certaines facettes d'eux qu'ils préféreraient cacher lors d'un contact avec des humains, puisque les chevaux ne les jugent pas et ne les rangent pas dans des cases. Ainsi, le patient peut se sentir plus libre et sans pression d'être jugé à cause d'un stéréotype18.

Ancre 4

POUR QUI

image rubrique 4

L'équithérapie est une prise en charge thérapeutique, non conventionnelle et complémentaire aux soins médicaux. Elle prend en considération le patient dans son entité physique et psychologique, et utilise le cheval comme médiateur et partenaire thérapeutique afin d'atteindre des objectifs fixés en fonction de la spécialité du thérapeute ainsi que des besoins du patient. L'équithérapie peut concerner un public souffrant : de handicap, qu'il soit moteur, sensoriel ou mental ; de maladies psychiques ; de difficultés psychologiques, liées ou non à une maladie ou à un handicap L'équithérapie est une intervention fréquemment indiquée aux personnes autistes. Elle accroît la volonté, réduit l'hyperactivité et améliore l'intégration sensorielle des personnes autistes. Alors que les enfants à troubles autistiques peuvent rencontrer des difficultés pour interagir avec leurs pairs et les adultes, leurs interactions semblent facilitées lorsque le contact s'établit avec un cheval,

Ancre 5

AUTRES APPELLATIONS

image rubrique 5

D'autres appellations sont utilisées dans le plus large domaine de la médiation équine : « équithérapie », « hippothérapie », « thérapie avec le cheval », « réadaptation par l'équitation », et « équicie » (en France), sans toutefois que des définitions internationales et consensuelles ne permettent de définir et délimiter précisément chacune. Pour certains, ces différents noms désigneraient la même chose et le terme « équithérapie » serait générique pour désigner le soin aux personnes handicapées avec le cheval

Ancre 6

titre6

image rubrique 6

Le texte réductible est idéal pour les sections longues ou les descriptions. Il permet aux visiteurs d'accéder à toutes les informations dont ils ont besoin, tout en gardant une mise en page claire. Liez votre texte à ce que vous voulez ou configurez votre zone de texte pour la développer en un clic. Rédigez votre texte ici...

image auteur
Rédigé par
Source
Ancre 7
Votre avis compte beaucoup pour nous !
Nous vous invitons à nous partager votre avis sur cet article. 
Notre équipe prendra connaissance de vos remarques et suggestions. 
Cet avis n'apparaîtra pas sur le site.
red-loading-circle.gif
5
lecteurs ont vu cet article
0
lecteur a noté cet article
Quel  intérêt  accordez-vous à  cet article ?
Votez !
loading.gif
Merci pour votre contribution !
bottom of page