top of page
image
Ombre_picture.PNG
la note moyenne est null sur 5, d'après 0 votes, Avis
7
lecteurs ont vu cet article

message

Ancre 1
loading.gif

DESCRIPTION

image rubrique 1

L'iridologie est une technique d'observation de l'iris. Cette technique est très utilisée par les naturopathes en dépistage pour comprendre comment fonctionne un individu. En observant les besoins de notre corps, nous sommes mieux à même de déterminer les conditions d’une meilleure vitalité physique. Elle permet donc de dresser un panorama complet de notre potentiel vital. L'iridologie consiste à analyser la qualité de la trame Irienne. On observe la couleur, la texture des tissus, leur pigmentation, leurs reliefs pour interpréter ces différents signes, nous indiquer les prédispositions héréditaires et en déduire notamment : ​ les forces et les faiblesses physiologiques du sujet ; l'état psychologique général de la personne (dépression, stress, hyperactivité, etc.) ; les organes en difficulté ; les intoxications et surcharges médicamenteuses ; les facteurs héréditaires influençant l'état de santé ; les prédispositions individuelles à certaines maladies ; l'équilibre acido-basique ; la capacité à éliminer les toxines, etc.

Ancre 2

FONCTIONNEMENT

image rubrique 2

L'iridologue étudie la couleur, la texture, la pigmentation, le relief et d'autres facteurs pour établir les particularités de chaque iris. Il en tire différentes observations : La tonicité des fibres renseigne sur l'état général de santé. Les signes particuliers (taches, dépôts, bosses, creux, couleurs, etc.) indiquent faiblesses et maladies potentielles. La cartographie de l'iris qui en découle reflète une sorte de carte du corps qui associe à chaque couleur d'iris des profils de faiblesses constitutionnelles. Ces faiblesses constitutionnelles sont divisées en 3 groupes : - lymphatique : système immunitaire fragile, donc prédispositions aux allergies, à l'asthme, aux migraines, aux infections des voies respiratoires supérieures, etc. ; - hématogène : sensibilité aux troubles circulatoires, hépatiques et bilieux, anémie, diabète, etc. ; - biliaire : allergie, problèmes de foie et des systèmes urinaire et digestif, etc. Pour les iridologues, les signes iriens apparaissent comme le reflet d'un état organique, ils peuvent être les caractéristiques premières de maladies à venir. C'est donc une alternative : - préventive, qui permet d'avoir conscience du fonctionnement de son organisme ; - curative, puisqu'elle permet d'expliquer les symptômes par la mise au jour d'un dérèglement organique.

Ancre 3

LE BILAN IRIDOLOGIQUE

image rubrique 3

Le bilan iridologique nous fournit des informations sur notre état de santé comme : Des carences minérales et vitaminiques Des fragilités organiques Des informations sur notre système nerveux, notre état de stress, anxiété, fatigue La présence de toxines dans l’organisme Des troubles de la circulation sanguine Des risques arthritiques ou rhumatismaux Une fragilité du système immunitaire, des allergies

Ancre 4

CARTOGRAPHIE

image rubrique 4

En partant de la pupille, pour aller vers le bord extérieur de l’iris, on a ainsi identifié plusieurs zones concentriques représentant les différents systèmes du corps humain : La zone estomac La zone intestinale Le système nerveux sympathique La zone glandulaire et énergétique La zone organique Zone circulatoire (lymphe et sang) Enfin la peau, zone la plus extérieure de l’iris Ensuite, au sein de ces zones, correspond un emplacement relativement précis de chaque organe du corps.

Ancre 5

couleurs et caractéristiques

image rubrique 5

Il y a 3 constitutions iriennes - Les lymphatiques fibrillaires : les yeux bleus, bleus-verts, gris-verts, avec toutes leurs nuances. - Les hématogènes pigmentaires : les yeux bruns et noirs. - Les mixtes : il s’agit d’une iris dont la couleur n’est pas vraiment définie, ni brun foncé ni bleu, et que l’on qualifie parfois de noisette. Même s’il y a uniformité dans le mélange des deux couleurs, une dominante verte sous-jacente existe. Les yeux bleus Les yeux bleus correspondent généralement à des personnes qui développent des symptômes inflammatoires ou réactionnels, type eczéma, psoriasis, brusque poussée de fièvre, allergies, tendinites, ulcères etc….. Leur ennemi à combattre : l’acide urique. Les yeux marron Les yeux bruns eux sont en apparence plus solides : ils font moins de fièvre, transpirent moins, et développent des maladies moins douloureuses. Les yeux mixtes Ce type d’iris est dominé par une digestion lente et parfois compliquée. Les yeux noisette, vert foncé, marrons clairs, ou très pigmentés sont concernés par un estomac fragile.

Ancre 6

BEMOL

image rubrique 6

La communauté scientifique considère l'iridologie comme une pseudoscience mâtinée d'un certain « charlatanisme ». Les études réalisées n'ont apporté que des résultats négatifs, de même que les tests « en double aveugle ». Certaines études ont apporté les conclusions suivantes : l'iridologie n'est pas un bon outil de diagnostic (British Medical Journal, 1988) ; aucune étude n'a trouvé un bénéfice quelconque à l'iridologie (E. Ernst, 2000). Il n'y a pas de contre-indication à l'iridologie. Néanmoins, il faut savoir que l'iris d'un enfant est considéré comme définitif à partir de l'âge de 7ans. Cette technique d'observation en iridologie ne fait pas appel à des rayons. Ce type d'examen est simple et sans danger.

image auteur
Rédigé par
Source
Ancre 7
Votre avis compte beaucoup pour nous !
Nous vous invitons à nous partager votre avis sur cet article. 
Notre équipe prendra connaissance de vos remarques et suggestions. 
Cet avis n'apparaîtra pas sur le site.
red-loading-circle.gif
7
lecteurs ont vu cet article
0
lecteur a noté cet article
Quel  intérêt  accordez-vous à  cet article ?
Votez !
loading.gif
Merci pour votre contribution !
bottom of page