top of page
image
Ombre_picture.PNG
la note moyenne est null sur 5, d'après 0 votes, Avis
25
lecteurs ont vu cet article

message

Ancre 1
loading.gif

DESCRIPTION

image rubrique 1

MEDITATION : - Action de réfléchir, de penser profondément à un sujet, à la réalisation de quelque chose. - Attitude qui consiste à s'absorber dans une réflexion profonde. Concentration du corps et de l'esprit sur un thème ou un symbole religieux. Le terme méditation désigne une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée sur un certain objet, au niveau de la pensée, des émotions, du corps. Par exemple méditer un principe philosophique, dans le but d'en approfondir le sens. La méditation est une pratique mentale qui consiste à focaliser son attention sur le présent. Il en existe différents types (en pleine conscience, zen, vipassana, transcendantale...) qui ont chacune des bienfaits sur le stress ou pour bien dormir. Certaines pratiques méditatives, comme celles du yoga ou du tantra, peuvent être rattachées à des religions, d'autres sont indépendantes de tout contexte religieux comme la méditation philosophique. La méditation peut être désignée par d'autres appellations : relaxation ; concentration ; état modifié de conscience ; suspension des processus de la pensée rationnelle et logique ; maintien de l’observation de soi. Dans la méditation dite de « pleine conscience », par exemple, le méditant se repose confortablement et silencieusement, centrant l'attention sur un objet ou un processus tel que la respiration. Dans la méditation transcendantale, un mantra est utilisé comme support de la méditation. Le but est de faire le vide autour de soi, de connecter le corps et l'esprit et de libérer l'esprit des pensées stressantes.

Ancre 2

MEDITATION ET DEVELOPPEMENT PERSONNEL

image rubrique 2

Les publications académiques associent régulièrement le développement personnel au coaching, au management, à la formation mais aussi à la santé mentale, la thérapie, la relation d’aide et le conseil. Dans la plupart des cas, le développement personnel a des racines dans : - la philosophie, dont plus spécifiquement la philosophie antique - la psychologie moderne, dont plus particulièrement la psychologie humaniste et la psychologie positive. Dans la psychologie analytique de Jung, le développement personnel coïncide avec la notion d’individuation. Jung définit la voie de l’individuation comme le fait de « tendre à devenir un être réellement individuel et, dans la mesure où nous entendons par individualité la forme de notre unicité la plus intime, notre unicité dernière et irrévocable, il s’agit de la réalisation de son Soi, dans ce qu’il y a de plus personnel et de plus rebelle à toute comparaison. On pourrait donc traduire le mot ‘individuation’ par ‘réalisation de soi-même’, ‘réalisation de son Soi’ » (Jung, 1964, p.115) Il est mis en avant l’idée que le développement personnel est un processus dont les états de bien-être, de flux ou d’épanouissement ne sont que des fruits naturels ou des émergences, mais difficilement une fin en soi car le processus est sans fin et dynamique. Par nature, ce processus est concomitant avec une plus grande présence à l’instant, c’est-à-dire à être centré sur l’instant présent (flux). Il consiste à exercer son choix (sa volonté) afin de mieux se connaître et exprimer toujours plus pleinement son potentiel, ses ‘Signature Forces’, ses vertus et être ainsi de plus en plus intrinsèquement motivé.

Ancre 3

UN ENTRAINEMENT DE L'ESPRIT

image rubrique 3

Un entrainement qui consiste à : Acquérir davantage de calme au niveau de notre esprit, Le libérer de ses facteurs mentaux perturbateurs, appelés aussi « poisons mentaux » (peurs, colère, jalousie, etc … » Éveiller ses qualités humaines latentes (bienveillance, compassion, amour altruiste, sagesse, etc …). La première étape consistera donc à maîtriser le mental, non pas en cherchant à le contrôler, mais par l’apaisement. Cet apaisement apportera le recul nécessaire pour ne plus s’identifier à ses pensées et émotions. Grâce à cette maîtrise de l’esprit il deviendra alors possible de « révéler » ses qualités humaines qui, elles, participeront à notre bonheur.

Ancre 4

LES BIENFAITS

image rubrique 4

les études cliniques sur la méditation pleine conscience sont « aujourd'hui [en 2019] suffisamment bien faites pour reconnaître qu’il s’agit d’un soin psychothérapeutique avec des résultats convaincants. Depuis les années 1970, plusieurs études scientifiques, notamment Américaines et Canadiennes ont permis de démontrer l'efficacité de la méditation sur : - La dépression, en changeant le rapport des personnes à leurs récits négatifs sur eux-mêmes et sur les autres, les personnes peuvent à nouveau ressentir des sentiments positifs comme la joie, la curiosité, l'envie, l'enthousiasme... _ La réduction de l'anxiété et du stress, tout d'abord en cessant de vouloir à tout prix éliminer le stress, en apprenant à faire avec et en nourrissant les sentiments positifs. - La régulation des émotions. - La modification du rapport à la douleur permet de réduire les symptômes de douleur chronique. - L'amplification des capacités de concentration et d'attention. Pratiquée régulièrement, la méditation peut aider à vivre plus sereinement, sans se laisser submerger par les émotions ou les pensées au sujet du passé, du futur ou les jugements que nous portons sur nous-même et notre environnement. La personne qui médite crée petit à petit, un espace qui lui permet de choisir sa façon de répondre aux sollicitations du quotidien et de cultiver des attitudes positives propices à son mieux-être. Méditation anti stress La méditation permet de centrer son attention sur le présent. La méditation est un outil qui peut être efficace pour ne pas se laisser envahir par le stress, à condition de bien savoir la pratiquer. En situation de stress "nous manquons de recul, nous ruminons et finissons par croire à ce que nous pensons. Parfois nous anticipons de manière anxieuse un événement, mais une pensée n'est pas un fait. La pratique de la méditation va permettre "de centrer son attention sur le présent", de quitter "ses ruminations", pour revenir à ses sensations corporelles. Cette "pause du mental" permet de prendre du recul, et de créer de l'espace pour qu'une pensée créative puisse émerger. La personne va ensuite être capable "de mieux prioriser les obligations de sa vie, de moins se disperser, et d'être en contact avec ce qui compte pour elle", décrit l'instructrice. "Intégrer la pratique de la méditation 20 minutes par jour permet de prendre soin de soi, et loin d'être purement égoïste, cette pratique renforce notre capacité de rentrer en contact avec les autres, notre environnement, de manière bienveillante et apaisée". Méditation pour bien dormir La pratique de la méditation peut aider à s'endormir et permettre d'améliorer la qualité du sommeil. Il est possible de "se connecter à sa respiration et à ses sensations corporelles, pour donner moins d'emprise aux pensées perturbatrices et ainsi créer des conditions favorables au sommeil.

Ancre 5

POUR QUI ?

image rubrique 5

La méditation est conseillée aux personnes qui souffrent de stress et de dépression. Par ailleurs, les personnes qui ont des problèmes de concentration peuvent s'essayer à cette pratique, car elle augmente considérablement les capacités d'attention.

Ancre 6

PRECAUTIONS

image rubrique 6

Le Centre d'information et de prévention sur les psychothérapies abusives et déviantes met en garde contre le risque de déviance sectaire de certains gourous, pointant notamment « des modifications des traits comportementaux, avec une dépersonnalisation, une perception de la réalité basée sur les théories de la méditation transcendantale, une altération du sens critique, une régression du libre arbitre et de la concentration ». Il y a des contre-indications psychiatriques (psychose, crises d’angoisse…).

image auteur
Rédigé par
Source
Ancre 7
Votre avis compte beaucoup pour nous !
Nous vous invitons à nous partager votre avis sur cet article. 
Notre équipe prendra connaissance de vos remarques et suggestions. 
Cet avis n'apparaîtra pas sur le site.
red-loading-circle.gif
25
lecteurs ont vu cet article
0
lecteur a noté cet article
Quel  intérêt  accordez-vous à  cet article ?
Votez !
loading.gif
Merci pour votre contribution !
bottom of page