top of page
image
Ombre_picture.PNG
la note moyenne est null sur 5, d'après 0 votes, Avis
2
lecteurs ont vu cet article

message

Ancre 1
loading.gif

Le Focusing : Une méthode puissante pour explorer son monde intérieur

image rubrique 1

Le Focusing est une méthode puissante pour explorer son monde intérieur, développer une meilleure connaissance de soi et trouver des solutions à ses problèmes. Développée dans les années 1960 par le psychologue américain Eugene Gendlin, cette méthode met l'accent sur l'écoute attentive des sensations corporelles et émotionnelles pour accéder à une connaissance plus profonde de soi-même, d'accéder à notre sagesse intérieure et de cultiver une relation bienveillante avec nous-mêmes. Que ce soit dans un contexte thérapeutique ou dans la vie quotidienne, le Focusing offre une porte vers la croissance personnelle et le bien-être. Nous allons découvrir comment le Focusing peut nous aider à mieux nous connaître, à gérer nos émotions et à trouver des solutions à nos problèmes.

Ancre 2

Les fondements du Focusing

image rubrique 2

Le Focusing repose sur l'idée que notre corps détient une sagesse intérieure que nous pouvons apprendre à écouter. Souvent, nous avons des ressentiments et des émotions qui ne sont pas exprimés consciemment, mais qui se manifestent par des sensations physiques. En prêtant attention à ces signaux internes, le Focusing permet de donner une voix à nos ressentiments et de les explorer avec bienveillance. Eugene Gendlin, le psychologue américain à l'origine de cette méthode, s'est rendu compte que certaines personnes semblaient progresser davantage lors d'une psychothérapie que d'autres, et il s'est intéressé à comprendre pourquoi. Il a découvert que les personnes qui réussissaient à mieux rattraper leurs problèmes étaient celles qui savaient écouté leurs ressentis intérieurs de manière particulière. Il a appelé cette manière d'écouter "Focusing", un terme dérivé du verbe anglais "to focus", qui signifie se concentrer ou se focaliser. Ainsi, le Focusing consiste à porter son attention de manière sensible et respectueuse sur les sensations corporelles et émotionnelles qui accompagnent nos expériences, émotions ou questionnements. L'approche repose sur le principe que nous avons accès à une compréhension plus profonde de nous-mêmes et de nos problématiques en accordant une attention particulière à ces sensations. Ces ressentiments peuvent se manifester sous forme de tensions, d'émotions, d'images, de souvenirs, ou tout simplement d'une "sensation de savoir" sans pouvoir mettre des mots dessus. Selon Gendlin, cette sagesse intérieure, présente en chacun de nous, contient des informations précieuses sur nos besoins, nos valeurs, nos désirs et les solutions potentielles à nos difficultés. En apprenant à nous connecter consciemment à ces sensations subtiles, nous devenons capables de naviguer avec plus de clarté et de sagesse dans notre vie. Les fondements du Focusing résident également dans le fait qu'il s'agit d'un processus non linéaire et évolutif. Plutôt que de chercher immédiatement des réponses ou des solutions, le Focusing invite à accueillir avec bienveillance et curiosité ce qui se présente à nous, sans jugement. En développant une attitude de présence ouverte à notre ressentiment intérieur, nous permettons à ce dernier de se transformer et de révéler progressivement ses messages plus profonds. En résumé, les fondements du Focusing reposent sur l'écoute attentive et respectueuse de notre monde intérieur, en reconnaissant que notre corps conserve une sagesse profonde. En accord avec l'importance à nos ressentis, le Focusing nous offre un moyen de mieux nous connaître, d'explorer nos émotions et de trouver des réponses plus éclairées à nos défis personnels.

Ancre 3

Le processus du Focusing

image rubrique 3

Le processus du Focusing se déroule en plusieurs étapes. Tout d'abord, il s'agit de se mettre en état de réceptivité en se centrant sur son corps et en prenant conscience de ses sensations. Ensuite, on identifie un "senti", c'est-à-dire une émotion ou une problématique qui se manifeste à travers des sensations corporelles. Dans la troisième étape, on entre en dialogue avec ce ressenti, en lui posant des questions ou en l'invitant à se manifester plus clairement. Au fil de ce dialogue, des prises de conscience émergentes, permettant de mieux comprendre ses émotions et ses besoins profonds. Voici les principales étapes du processus du Focusing : 1. Centrage et présence attentive : Pour commencer, il est essentiel de créer un espace intérieur propice à l'exploration. Trouvez un endroit calme où vous pouvez être seul et sans interruption. Prenez quelques instants pour vous centrer et vous détendre en respirant durablement. Portez votre attention sur votre corps et sur les sensations physiques présentes en vous. Laissez venir ce qui vient, sans jugement ni attente. 2. Accueil du ressenti : Dans cette étape, vous explorez les sensations corporelles et émotionnelles qui accompagnent un sujet qui vous préoccupe ou une émotion particulière que vous ressentez. Identifiez le ressentiment qui émerge naturellement, sans chercher à l'analyser rationnellement. Cela peut être une sensation de tension, de légèreté, de chaleur, de froid, une émotion spécifique, ou toute autre impression. 3. Le "felt sense" (senti) : C'est l'une des notions clés du Focusing. Le "felt sense" ou "senti" est un ressenti global et complexe qui contient une richesse d'informations sur la situation ou l'émotion que vous explorez. C'est une sensation difficile à décrire précisément par des mots, mais qui porte en elle une signification profonde. Prenez le temps de ressentir cette expérience corporelle globale et soyez patient pour laisser émerger les nuances du "feel sense". 4. Le dialogue intérieur : Dans cette étape, vous entrez en dialogue avec le "sentiment ressenti". Vous pouvez poser des questions douces et ouvertes pour mieux comprendre cette sensation, telles que "Qu'est-ce que cette sensation essaie de me dire ?" ou "Quel besoin derrière ou quelle émotion se cache cette sensation ?". Laissez les réponses venir à vous, sans chercher à les contrôler. 5. Le mouvement et l'évolution : en accordant une attention bienveillante à votre ressentiment et en l'écoutant attentivement, vous pourrez observer des changements subtils ou des mouvements dans votre expérience intérieure. Le "felt sense" peut évaluer, se transformer ou se clarifier au fur et à mesure du dialogue. Soyez à l'écoute de ces changements et laissez-vous guider par votre ressentiment pour approfondir le processus. 6. Conclusion et intégration : Une fois que vous avez exploré votre ressenti, prenez quelques instants pour intégrer les prises de conscience éventuelles qui ont émergé. Remerciez-vous d'avoir pris le temps de vous connecter à votre monde intérieur. Si vous le souhaitez, prenez des notes sur vos découvertes pour les revisiter plus tard. Le processus du Focusing est itératif et peut être répété autant de fois que nécessaire pour explorer différentes facettes de vous-même ou d'une situation. Il permet de développer une meilleure compréhension de soi, de ses émotions et de ses besoins profonds, ainsi favorisant la croissance personnelle et le bien-être émotionnel.

Ancre 4

Les bienfaits du Focusing

image rubrique 4

Le Focusing offre de nombreux bienfaits. Tout d'abord, il permet de développer une meilleure connaissance de soi-même, en explorant les couches profondes de son être. Cette prise de conscience favorise également l'acceptation de soi et l'estime de soi. En identifiant et en transmettant ses émotions de manière constructive, le Focusing peut aider à gérer le stress, l'anxiété et les conflits internes. De plus, cette méthode peut être utilisée comme un outil de résolution de problèmes, car elle favorise l'émergence de solutions créatives issues de notre sagesse intérieure. Voici quelques-uns des principaux bienfaits du Focusing : 1. Connaissance de soi : Le Focusing nous permet d'explorer notre monde intérieur de manière approfondie. En écoutant nos sensations corporelles et émotionnelles, nous pouvons accéder à une connaissance plus profonde de nous-mêmes, de nos émotions, de nos valeurs et de nos besoins. Cette prise de conscience favorise l'acceptation de soi et renforce l'estime de soi. 2. Gestion du stress et de l'anxiété : En développant une relation bienveillante avec nos ressentiments intérieurs, le Focusing nous aide à mieux gérer le stress et l'anxiété. En reconnaissant et en infligeant nos émotions de manière constructive, nous pouvons évacuer les tensions et trouver des moyens plus sains de faire face aux défis de la vie. 3. Résolution de problèmes : Le Focusing est un outil puissant pour résoudre les problèmes et prendre des décisions éclairées. En explorant nos ressentis face à une situation donnée, nous pouvons identifier des solutions créatives et adaptées à nos besoins profonds. Le processus du Focusing nous permet d'accéder à notre intuition et à notre sagesse intérieure pour trouver des réponses pertinentes. 4. Développement de l'empathie : En pratiquant le Focusing, nous apprenons à nous écouter avec bienveillance, ce qui développe notre capacité à être empathique envers nous-mêmes. Cette qualité d'écoute bienveillante s'étend également aux autres, réduit nos relations interpersonnelles et notre compréhension des émotions et des besoins des autres. 5. Libération des blocages émotionnels : Le Focusing permet d'identifier et de libérer les blocages émotionnels qui peuvent entraver notre bien-être et notre épanouissement. En accordant une attention bienveillante à nos émotions refoulées ou non manifestées, nous pouvons les laisser émerger et les accueillir sans jugement, ce qui favorise leur transformation positive. 6. Amélioration de la créativité : En écoutant nos sensations corporelles et émotionnelles, le Focusing stimule notre créativité. En se connectant à notre ressenti intérieur, nous accédons à des idées, des images et des solutions que notre esprit rationnel pourrait ne pas avoir reçus. Cette ouverture à notre créativité intérieure enrichit notre approche face aux défis personnels et professionnels. 7. Croissance personnelle : Le Focusing est un chemin de croissance personnelle continue. En pratiquant régulièrement cette méthode, nous développons une capacité à être en contact avec notre sagesse intérieure et à naviguer plus consciemment dans notre vie. Cette démarche nous invite à une exploration continue de nous-mêmes et à une évolution positive sur le plan émotionnel et psychologique.

Ancre 5

L'accompagnement en Focusing

image rubrique 5

Bien que le Focusing puisse être pratiqué individuellement, il est souvent bénéfique de se faire accompagner par un professionnel formé à cette approche. L'accompagnant, souvent un psychothérapeute ou un coach, joue un rôle d'écoute bienveillante et de soutien dans le processus du Focusing. Son rôle est d'aider la personne à approfondir son ressenti et à faciliter le dialogue avec son monde intérieur, en posant des questions pertinentes et en proposant des pistes de réflexion. Voici comment fonctionne l'accompagnement en Focusing : 1. Un espace sécurisé : L'accompagnateur crée un espace sécurisé et bienveillant propice à l'exploration intérieure du client. Cela permet au client de se sentir en confiance pour exprimer ses émotions et ses ressentiments sans jugement. 2. Ecoute active : L'accompagnant pratique une écoute active et empathique. Il accueille les paroles du client avec attention et sans interrompre. Cette écoute attentive favorise un sentiment de compréhension et de soutien pour le client. 3. Questionnement ouvert : L'accompagnateur pose des questions ouvertes pour aider le client à explorer plus en profondeur son ressentiment. Ces questions sont exécutées de manière non directive, laissées au client le choix de la direction à prendre dans son exploration. 4. Reformulation : L'accompagnant peut également reformuler les propositions du client pour aider celui-ci à accéder à un niveau plus profond de son ressenti. Cette reformulation permet de clarifier et de mieux comprendre les sensations et émotions du client. 5. Accompagnement du processus : L'accompagnateur soutient le client tout au long du processus de Focusing. Il encourage le client à rester en contact avec son ressentiment, à explorer davantage, à accueillir les changements et les évolutions qui peuvent survenir. 6. Validation et encouragement : L'accompagnateur valide les émotions et les ressentiments du client, même s'ils peuvent être complexes ou contradictoires. Il encourage le client à s'ouvrir à son expérience intérieure, sans chercher à la juger ou à la modifier. 7. Respect du rythme du client : Chaque personne a son propre rythme dans le processus de Focusing. L'accompagnant respecte le tempo du client, sans chercher à le précipiter ou à le freiner. Il s'adapte aux besoins et aux capacités du client pour que celui-ci se sente à l'aise dans son exploration intérieure. 8. Exploration en douceur : L'accompagnant guide le client dans son exploration intérieure de manière douce et progressive. Il encourage le client à rester dans une attitude d'ouverture et de bienveillance envers lui-même. L'accompagnement en Focusing permet au client de développer une relation de confiance avec lui-même et d'accéder à une connaissance plus profonde de son ressenti intérieur. Il offre également un soutien émotionnel et psychologique dans l'exploration de sujets parfois délicats. L'accompagnateur joue un rôle de facilitateur dans le processus de Focusing, mais c'est le client qui reste au cœur de l'exploration de son monde intérieur et de sa croissance personnelle.

Ancre 6

Intégrer le Focusing dans sa vie quotidienne

image rubrique 6

Le Focusing n'est pas seulement une approche thérapeutique, mais aussi une pratique que l'on peut insérer dans sa vie quotidienne. En s'entraînant régulièrement à écouter ses sensations corporelles et émotionnelles, on devient plus à l'écoute de soi-même et des autres. Cette capacité à être en contact avec ses ressentiments permet de mieux naviguer dans les défis de la vie, de prendre des décisions alignées avec ses valeurs profondes et d'établir des relations plus authentiques et enrichissantes. Bien que le Focusing soit une approche douce et respectueuse, il est important de prendre certaines précautions et de connaître les éventuelles contre-indications avant de l'aborder. Voici quelques points à prendre en compte : 1. Précautions pour les troubles psychologiques graves : Le Focusing peut être bénéfique pour de nombreux individus, mais il peut ne pas convenir à certaines personnes souffrant de troubles psychologiques graves tels que la schizophrénie, les troubles bipolaires, les troubles dissociatifs ou les troubles de la personnalité. Dans de tels cas, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé mentale qualifié pour déterminer si le Focusing est approprié et sécuritaire. 2. Importance de l'accompagnement : Bien que le Focusing puisse être pratiqué individuellement, il est préférable d'être accompagné par un professionnel formé à cette approche, surtout si l'on souhaite explorer des sujets sensibles ou profonds. L'accompagnateur peut offrir un soutien émotionnel, une écoute bienveillante et un cadre sécurisant pour le processus de Focusing. 3. Respect du rythme personnel : Chaque individu a son propre rythme et ses propres limites. Il est essentiel de respecter ses propres besoins et de ne pas forcer l'exploration intérieure. Si l'on se sentait dépassé émotionnellement, il est important de prendre le temps de se recentrer et, si nécessaire, de demander un soutien professionnel supplémentaire. 4. Sensibilité émotionnelle : Le Focusing peut parfois faire émerger des émotions intenses ou des souvenirs enfouis. Il est donc important d'être conscient de sa propre sensibilité émotionnelle et de s'assurer d'être prêt à aborder ces aspects de soi-même. Si l'on a vécu des traumatismes ou des épreuves difficiles, il est recommandé de consulter un thérapeute qualifié pour un accompagnement plus spécifique. 5. Auto-évaluation : Si l'on décide de pratiquer le Focusing de manière individuelle, il est essentiel de s'auto-évaluer régulièrement et d'être honnête avec soi-même quant à ses émotions et ses capacités d'exploration. Si l'on se sent dépassé ou en difficulté, il ne faut pas hésiter à demander l'aide à un professionnel de la santé mentale. En conclusion, le Focusing est une méthode puissante pour explorer son monde intérieur et favoriser le bien-être émotionnel. Cependant, il est important de prendre des précautions et de respecter ses propres limites. Si l'on rencontre des problèmes émotionnels ou psychologiques importants, il est recommandé de consulter un professionnel qualifié pour un accompagnement adapté.

image auteur
Rédigé par
Source
Ancre 7
Votre avis compte beaucoup pour nous !
Nous vous invitons à nous partager votre avis sur cet article. 
Notre équipe prendra connaissance de vos remarques et suggestions. 
Cet avis n'apparaîtra pas sur le site.
red-loading-circle.gif
2
lecteurs ont vu cet article
0
lecteur a noté cet article
Quel  intérêt  accordez-vous à  cet article ?
Votez !
loading.gif
Merci pour votre contribution !
bottom of page