top of page
image
Ombre_picture.PNG
la note moyenne est null sur 5, d'après 0 votes, Avis
1
lecteur a vu cet article

message

Ancre 1
loading.gif

L''aromathérapie : Une ode naturelle à la santé et au bien-être

image rubrique 1

L'aromathérapie est un terme qui vient du grec "aroma" qui signifie odeur, arôme et "therapeia" qui signifie soin, cure. C'est une médecine naturelle qui utilise les extraits aromatiques de plantes, également appelés essences et huiles essentielles, pour leurs propriétés thérapeutiques. Le terme aromathérapie a été inventé par le parfumeur René-Maurice Gattefossé. Celui-ci fut le premier à découvrir le pouvoir des huiles essentielles en plongeant sa main blessée par une explosion survenue dans son laboratoire dans une bassine remplie d’huile essentielle de lavande. Il fut immédiatement soulagé! L’aromathérapie, est l’art de soigner par les huiles essentielles pour l’harmonisation de la santé physique et mentale. On utilise les huiles essentielles pour renforcer le processus naturel d’autoguérison. C’est une méthode naturelle qui repose sur l’activité des molécules biochimiques des huiles essentielles chémotypées. Définition de l’aromathérapie par la notion de chémotype Le chémotype d’une huile essentielle est en quelque sorte son empreinte digitale, son composant biochimique majoritaire ou distinctif. Il permet de nos jours une pratique ciblée, précise et efficace de l’aromathérapie. L’aromathérapie scientifique ou aromatologie est l’étude des huiles essentielles. Il s’agit d’une science qui recourt à une méthodologie rigoureuse et se base sur des données scientifiques solides, confirmées par des nombreux tests en laboratoire.

Ancre 2

Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

image rubrique 2

Une huile essentielle est un extrait liquide, concentré et complexe, obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, fruit,…). Une huile essentielle est donc l’essence distillée de la plante aromatique. Elle est composée d’une centaine de molécules terpéniques et aromatiques particulièrement actives et originales pour la santé au quotidien. Les huiles essentielles et les essences sont donc des métabolites secondaires appartenant principalement à la classe des terpènes mais aussi à la classe des composés aromatiques. Actuellement, on connaît environ 3000 huiles essentielles dont environ 350 sont commercialement importantes et destinées principalement à l’industrie pharmaceutique, à l’aromathérapie, à la cosmétique et à la parfumerie. Il existe trois classes principales de métabolites secondaires : Les alcaloïdes comme la morphine, la caféine, la nicotine, la cocaïne, l’atropine. Les terpènes, c’est la plus grande catégorie de métabolites secondaires avec plus de 22 000 molécules. Elle contient les hormones végétales, les pigments, les stérols, les hétérosides et une grande partie d’huiles essentielles. Les substances phénoliques ‘Composés aromatiques’ comme les flavonoïdes, les tanins, la lignine, les coumarines.

Ancre 3

D’où viennent les huiles essentielles ?

image rubrique 3

En biologie végétale, les composés produits par les plantes sont subdivisés en deux groupes de molécules: les métabolites primaires et les métabolites secondaires. Les molécules du premier groupe se trouvent dans toutes les cellules végétales, elles sont primaires car nécessaires à la vie de la plante: sucre, lipides, protéines, acides aminés Par contre, les molécules du deuxième groupe n’ont qu’une répartition limitée dans la plante et ne font pas partie des matériaux de base de la cellule. Ces composés ne se trouvent normalement que dans des tissus ou organes particuliers à des stades précis du développement. Ils sont secondaires parce qu’ils ne semblent pas être essentiels à la croissance végétale mais leur action est déterminante pour l’adaptation de la plante au milieu naturel : agents protecteurs contre les stress physiques, défense contre les agressions extérieures, pigmentation de la plante pour capter l’énergie solaire ou à l’opposé protéger l’organisme contre les effets nocifs induits par les radiations solaire…

Ancre 4

L'aromathérapie et l'utilisation des huiles essentielles

image rubrique 4

L'aromathérapie et l'utilisation des huiles essentielles sont donc aujourd'hui reconnues pour leurs vertus thérapeutiques (antibactérienne, antiseptique, digestive ...). Elles agissent également positivement sur notre psychisme et notre inconscient grâce aux senteurs aromatiques qu'elles dégagent. Différents modes d’emploi En aromathérapie, les huiles essentielles peuvent être utilisées : - par voie orale, - par voie cutanée, - par diffusion ou vaporisation dans l’atmosphère ambiante L'aromathérapie et l'utilisation des huiles essentielles sont donc aujourd'hui reconnues pour leurs vertus thérapeutiques (antibactérienne, antiseptique, digestive). Elles agissent également positivement sur notre psychisme et notre inconscient grâce aux senteurs aromatiques qu'elles dégagent. En diffusion La diffusion d'huile essentielle est l'un des meilleurs moyens pour assainir et purifier l'atmosphère de votre maison ou de votre lieu de travail. Cela permet également de chasser les moustiques l'été et de parfumer agréablement l'air ambiant. En inhalation Ajoutez 5 gouttes d'huile(s) essentielle(s) dans un bol de 50cl d'eau bouillante. Placez une serviette sur votre tête et respirez profondément la vapeur d'eau pendant 10 à 15 minutes. Dans le bain Diluez 15 à 20 gouttes d'huile(s) essentielle(s) dans 50 ml d'une base pour le bain, dans une cuillère à soupe de lait ou dans un peu d'alcool à 90°C. Introduisez ensuite le mélange dans l'eau du bain (180 litres environ). En massage et friction Les huiles essentielles ont un pouvoir de pénétration cutané remarquable. Il est conseillé de les diluer dans une huile végétale avant toute application sur la peau pour éviter irritations et rougeurs. Les massages corporels sont bénéfiques, et quand on leur associe les propriétés des huiles essentielles, on peut véritablement décupler leurs effets et conjuguer plaisir avec bien-être, détente et santé. Le massage sportif (de type pétrissage) mobilise les muscles en profondeur pour les aider à récupérer des efforts fournis; L’HUILE ESSENTIELLE IDÉALE : La gaulthérie Pour se détendre et bien dormir, le massage détend et assouplit le corps. Il chasse les tensions physiques et nerveuses; L’HUILE ESSENTIELLE IDÉALE : la lavande vraie Le massage à deux en amoureux, préliminaire préféré des couples, le massage détend… et ses caresses câlines éveillent les sens; L’HUILE ESSENTIELLE IDÉALE : l’ylang-ylang Pour un adulte, diluez 15 à 25 gouttes d'huile(s) essentielle(s) dans 50 ml d'huile végétale (amande douce, jojoba, noyau d'abricot, ...) ou 3 à 5 gouttes dans 10 ml d'huile végétale. Par voie orale L’usage interne des huiles essentielles appelle à la plus grande prudence. Dans le cadre familial, l’avis d’un spécialiste en aromathérapie est fortement conseillé. Les modes d’absorption sont multiples : 1 à 2 gouttes dans du miel, sur un morceau de sucre, dans du lait ou une boisson chaude.

Ancre 5

Les fonctions biologiques des huiles essentielles.

image rubrique 5

Les fonctions biologiques des huiles essentielles sont multiples : Ecologique pour la plante et son environnement grâce à son action contre les herbivores Pollinisateurs en attirant les insectes non néfastes Insecticides pour refouler le danger Thérapeutique pour la santé et le bien-être des humains et d’animaux. Elles sont en particulier appréciées pour leurs propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et antiparasitaires, pour leurs propriétés anti-inflammatoires contre les affections musculaires et tendineuses et pour leurs propriétés sédatives ou toniques contre les troubles liés au dysfonctionnement du système nerveux. Leur utilisation dans le domaine cosmétique est très vaste, le domaine agro-alimentaire s’intéresse de plus en plus aux huiles essentielles pour la conservation des aliments et la médecine vétérinaire ‘tire profit’ des huiles essentielles pour aider les animaux qui sont souvent soumis à des conditions d’élevage qui les rend de plus en plus susceptibles aux infections.

Ancre 6

Précautions d'emploi

image rubrique 6

Bien que l'aromathérapie soit une méthode naturelle et bénéfique, il est essentiel de prendre certaines précautions pour une utilisation sûre et efficace des huiles essentielles. Voici quelques conseils à suivre : Dilution : Les huiles essentielles sont très concentrées, et certaines peuvent être irritantes pour la peau. Il est crucial de les diluer correctement avec une huile porteuse telle que l'huile d'amande douce, l'huile de coco ou l'huile de jojoba avant de les appliquer sur la peau. En règle générale, utilisez 1 à 2 gouttes d'huile essentielle pour chaque cuillère à soupe d'huile porteuse. Sensibilité cutanée : Effectuez toujours un test cutané en appliquant une petite quantité du mélange sur une petite zone de peau avant une utilisation plus étendue. Si des rougeurs, des irritations ou des démangeaisons surviennent, arrêtez immédiatement l'utilisation. Grossesse et allaitement : Consultez un professionnel de la santé avant d'utiliser des huiles essentielles pendant la grossesse ou l'allaitement, car certaines huiles peuvent avoir des effets indésirables sur le développement du fœtus ou être transmises par le lait maternel. Enfants et animaux de compagnie : Certaines huiles essentielles peuvent être trop puissantes pour les enfants et les animaux de compagnie. Assurez-vous de choisir des huiles adaptées à leur sensibilité et consultez un vétérinaire ou un pédiatre avant toute utilisation. Éviter le contact avec les yeux et les muqueuses : Les huiles essentielles peuvent causer des irritations si elles entrent en contact avec les yeux ou les muqueuses. En cas de contact, rincez abondamment à l'eau claire. Utilisation prudente par voie interne : Certaines huiles essentielles peuvent être prises par voie interne, mais cela doit être fait avec précaution et sous la supervision d'un professionnel de la santé qualifié. Ne consommez jamais d'huiles essentielles sans conseils appropriés. Réactions allergiques : Si vous avez des antécédents d'allergies, soyez prudent lors de l'utilisation d'huiles essentielles et effectuez des tests préliminaires pour éviter des réactions allergiques potentielles. Stockage approprié : Conservez les huiles essentielles dans des flacons en verre teinté, à l'abri de la lumière directe du soleil et à des températures stables. Cela préserve leur efficacité et prolonge leur durée de conservation. En suivant ces précautions, vous pourrez profiter en toute sécurité des bienfaits de l'aromathérapie tout en minimisant les risques potentiels. Avant d'adopter une nouvelle routine d'aromathérapie, il est toujours judicieux de consulter un professionnel de la santé, en particulier si vous avez des préoccupations médicales particulières.

image auteur
Rédigé par
Source
Ancre 7
Votre avis compte beaucoup pour nous !
Nous vous invitons à nous partager votre avis sur cet article. 
Notre équipe prendra connaissance de vos remarques et suggestions. 
Cet avis n'apparaîtra pas sur le site.
red-loading-circle.gif
1
lecteur a vu cet article
0
lecteur a noté cet article
Quel  intérêt  accordez-vous à  cet article ?
Votez !
loading.gif
Merci pour votre contribution !
bottom of page